Rechercher
  • lauregicquel

Courir à Berlin : la ville aux ours

Mis à jour : juil. 22

De l'île aux musées à l'Alexanderplatz, en passant par la porte de Brandebourg, courir à Berlin vous fera traverser sept siècles d'histoire allemande. De l'électorat du Brandebourg à la chute du Mur, chaque coin de rue du centre ville rappelle un événement marquant.

Courir à Berlin, c'est admirer sa skyline, avec la tour de l'Alexanderplatz et la basilique de Berlin
Skyline de Berlin.

Fondée au 13ème siècle, Berlin est une ville mondiale culturelle et artistique de

premier plan. Traversée par plusieurs rivières et canaux, parsemée de parcs et de lacs, elle possède en outre une architecture ancienne et classique très riche. La ville s'est développée à partir de son centre historique, le Nikolaiviertel, et de l'absorption de villes limitrophes.


Du fait de ce développement décentralisé, visiter Berlin sera passionnant aussi bien dans son centre que dans sa périphérie.


L'ours est l'animal héraldique de la ville et son principal emblème. Certains retracent son histoire jusqu'à Albert Ier l’Ours, conquérant et fondateur de la marche de Brandebourg. Cependant, dans le nom « Berlin », on peut entendre « Bär - lein », le « petit ours ». Il est plus probable cependant que le nom de la ville découle du mot slave berl , signifiant marais, et que le plantigrade ait plutôt été associé à la capitale allemande en conséquence.


Autour de la porte de Brandebourg


Un point de passage majeur de votre run culturel sera probablement la Porte de Brandebourg, érigée au 18ème siècle. Elle se situe à l'entrée de l'ancien Berlin et fut pendant presque trois décennies le symbole de la division de la ville, puisqu'elle faisait partie intégrante du mur de Berlin.

Marcher au pied de la porte de Brandebourg est le traditionnel premier pas d'une visite de Berlin
Porte de Brandebourg.

Lors de leurs venues en visite officielle à Berlin-Ouest, plusieurs dirigeants occidentaux, comme le président Kennedy en juin 1963, prononcèrent des discours devant la porte. Les autorités de la RDA, à ces occasions, firent alors installer des drapeaux de l'État est-allemand ou des étoffes rouges entre les piliers du monument. Elle devint le symbole de la réconciliation lorsque, le 22 décembre 1989, le mur fut rouvert à son niveau, sous les yeux d'une foule de 100 000 personnes rassemblées pour fêter la réunification.

Mémorial aux juifs assassinés d'Europe
Mémorial aux juifs assassinés d'Europe.

Non loin, sur le chemin de la Potsdamer Platz, se tient le mémorial aux Juifs assassinés d'Europe. Inauguré en mai 2005, celui-ci perpétue le souvenir des victimes de l'Holocauste.





Sous le mémorial se situe une exposition permanente présentant notamment les parcours de familles persécutées.


La Spreeinsel


De là, en direction de l'île aux musées, un ensemble monumental situé sur la moitié nord de la Spreeinsel, vous courrez le long d'Unter den Linden, l'artère principale de la ville. La Spreeinsel est une île située entre la Spree et le Kupfergraben. Son centre était autrefois occupé par le Château de Berlin, démoli en 1950 pour être remplacé par le Palais de la République, bâti sous le régime communiste et lui-même rasé en 2008.

Visiter le château de Berlin, reconstruit à l'identique, permet de découvrir le Forum Humboldt, qui est le tout nouveau musée de la Spreeinsel.
Le château de Berlin, reconstruit à l'identique.

En 2020 a été inauguré le Forum Humboldt, une reconstruction à l'identique du château qui abrite un musée, que vous découvrirez également lors de votre visite. Du fait de la pandémie, il n'était possible de le parcourir que sous forme virtuelle. Cependant, en juillet 2021, le château ressuscité ouvre enfin ses portes au public.


Vous pouvez donc, dès aujourd'hui, visiter le château de Berlin sous un angle culturel. Mais également l'un des cinq autres musées d'état se trouvant sur l'île aux musées, qui abrite en outre la cathédrale de Berlin et le Lustgarten, l'ancien parc du château, ce qui en fait un endroit parfait pour courir en admirant l'immense patrimoine culturel de la ville.



Checkpoint Charlie


Vous pouvez également marcher en direction du célèbre checkpoint Charlie, où se dresse encore la guérite militaire ouest-berlinoise, au milieu de la chaussée. Celui-ci, durant la guerre froide, était réservé au passage des étrangers, du personnel diplomatique et des échanges de prisonniers. Sa célébrité vient du fait qu'il s'agissait du point d'entrée vers la RDA obligatoire pour les véhicules occidentaux


Berlin, redevenue la capitale de l'Allemagne en 1990, conserve les traces de l'époque soviétique et du Mur, dont les vestiges couverts de graffiti sont encore visibles. Vous croiserez peut-être durant votre course l'un des cinq miradors subsistants, sur les 302 qui étaient en activité avant la chute du rideau de fer.

En marchant ou en courant, admirez les oeuvres d'art qui couvrent les vestiges du mur de Berlin.
Admirez les oeuvres d'art du Mur !

Le reste le plus connu du Mur, l'East Side Gallery, est situé le long de la Spree,

entre la gare de l'Est et le pont de l'Oberbaum. Il a été peint par 118 artistes du monde entier.

Cependant, il tombe aujourd'hui en ruines.


De ce fait, la ville de Berlin a décidé d'organiser sa reconstruction à l'identique. À cette occasion, les artistes repeindront leur œuvre sur un nouveau Mur.



Sous le dôme du Bundestag


Enfin, que serait une balade dans Berlin sans un aperçu du Bundestag ? L'ancien palais du Reichstag abrite depuis 1999 le Parlement allemand. Vous remarquerez la coupole de verre emblématique, qu'il est d'ailleurs possible de visiter. Du sommet du palais, on obtient une vue imprenable sur la ville !



Admirez la coupole de verre lors de votre visite du palais du Reichstag.
La coupole de verre du palais du Reichstag.

Courez avec nous dans la ville aux ours !




Posts récents

Voir tout